FAIS CE QUE TU DOIS FAIRE

FAIS CE QUE TU DOIS FAIRE

Ça fait maintenant près de 27 ans que je suis sur le marché du travail. Oufff! Ça ne me rajeunit pas… et bien voilà l’explication aux multiples mèches argentées qui ont fait surface durant la grande pause pandémique! Je rigole…  Bref, cela fait près de 27 ans que je dessine ma vie d’adulte. Au tout début, j’étais salariée. J’avais, bien entendu, des comptes à rendre. J’étais une employée assez disciplinée et appréciée. Je possédais déjà un bon leadership. Je gravissais les échelons rapidement, obtenant des promotions régulièrement et me retrouvant à tout coup à occuper des postes de gestion. Pour certains, ça aurait été excitant et suffisamment enivrant pour faire cela toute sa vie! Mais moi, je rêvais… je rêvais du jour où je n’aurais plus de comptes à rendre à un patron. Je rêvais de choisir, en plein cœur de semaine, d’aller à la plage, faire du ski ou magasiner si le cœur m’en disait! Je rêvais de pouvoir décider de rester avec mes enfants s’ils étaient malades ou simplement pour le plaisir de passer du temps avec eux. Je rêvais de pouvoir prendre une semaine de pause (voire de vacances) à la dernière minute et n’avoir de permission à demander à personne! En fait, je rêvais de liberté! La liberté… lorsque je pense à ce mot, j’ai l’impression d’avoir des ailes qui me poussent dans le dos! Et la liberté dans tous ses sens. Liberté globale. Liberté qui inclut tout. La flexibilité d’horaire, la sécurité financière, la liberté d’expression, la souplesse familiale… La liberté qui te permet d’être exactement ce que tu es. D’incarner parfaitement ta vérité. De laisser libre cours à ton essence première.

Pendant des années, j’ai eu l’impression désagréable d’être mise en cage. Et comprends-moi bien! Je n’ai rien contre les gens qui sont salariés! Ça en prend! Mais pour moi, ça ne convient pas. La douce rebelle que je suis ne supporte pas d’être placée dans un cadre. La boîte carrée…elle me fait faire de l’urticaire! J’ai pourtant été des années à y demeurer. A pleurer. A rager. A croire que ma vie se réduisait à cela. Que c’était tout ce que je méritais. Que la vraie liberté, je n’y avais pas droit MOI…. Et puis un jour, j’ai compris. J’ai compris que si je souhaitais vraiment vivre quelque chose de différent, je devais poser des actions différentes. Par où commencer? J’ai écrit… Ça te surprend? J’ai écrit mes souhaits les plus profonds. J’ai écrit comment je voulais me sentir à la maison, au travail, avec mes enfants, avec mon conjoint. J’ai tout écrit. Et ensuite, j’ai déterminé quelles étaient les actions à poser pour arriver à ressentir ces émotions et à vivre ces rêves. Et j’ai commencé à les appliquer. Encore, et encore. Et la vie a commencé à bouger. Bouger beaucoup! Pas toujours dans le sens que je le souhaitais, mais ça bougeait. Par moments, je me devais de m’arrêter. D’observer. D’ajuster. De recommencer. Et toujours persévérer. C’était ma seule certitude. Continuer. Si j’arrêtais de poser mes actions, il était certain que rien ne changerait. Alors, j’ai continué. Et un jour, les résultats ont commencé à ressembler fortement à mes souhaits écrits. Et plus les résultats se manifestaient dans ma vie,  plus j’avais de plaisir à poser mes actions! Et j’y suis arrivée. Moi qui, rappelle-toi, a cru pendant des années que de vivre cette liberté globale, je n’y avais pas droit; j’y étais! Il m’aura fallu un peu moins de dix ans pour arriver où je suis aujourd’hui. Est-ce que c’est long dix ans? Oui!  Est-ce que ça en valait la peine? Oh que si! Aujourd’hui, je suis entrepreneure. J’ai mon bureau de consultations & coaching, et j’exploite une de mes plus grandes passions, l’écriture. Je n’ai pas de patron. Je n’ai de comptes  à rendre à personne. Je choisis mon horaire. Je décide de ce que je fais de mes journées. Je pars en randonnée un mercredi. Je vais faire de l’équitation un vendredi. Je vais magasiner un lundi. Je travaille sur mon terrain un mardi. Je passe une journée avec ma fille un jeudi. Et je travaille un samedi si je le souhaite! Et chaque jour, je suis remplie de gratitude pour cette vie que j’ai choisie de me créer! Aujourd’hui, mes rêves se concrétisent de plus en plus rapidement, car j’ai appris à les faire se manifester! Je suis devenue une pro de la magie de la vie!

Il m’arrive encore à l’occasion de me faire dire, au sujet de ma liberté, ‘’Ah! T’es chanceuse toi de faire ce que tu veux de ton horaire!’’ Et bien je t’arrête tout de suite. Il n’y a pas de chance là-dedans. Aucunement. Nada. Je vais te le dire ce qu’il y a. Il y a des choix. Des décisions prises. Des compromis faits. Il y a du découragement. Des déceptions. Des remises en question. Mais surtout, il y a des actions posées à répétition. De l’ajustement. Et encore des actions. Les mêmes. Encore et encore. Et il y a de l’accompagnement reçu, du coaching. De la structure.

J’ajuste encore continuellement mes actions pour vivre encore plus de liberté! La liberté fait partie de mes piliers. Ce sur quoi j’appuie toutes mes décisions. Mes cinq valeurs prioritaires. Chacune de mes actions est posée de façon à nourrir et permettre à mes cinq valeurs prioritaires de briller.

Peu importe tes rêves. Peu importe ce que tu souhaites vivre, poses-tu les actions nécessaires? Connais-tu tes cinq valeurs prioritaires? As-tu envie maintenant de les honorer chaque jour? Tout est possible. Je te partage mon secret : fais ce que tu dois faire, jusqu’à ce que tu puisses faire ce que tu veux faire…  À toi de t'amuser avec ta vie!

 P.S. Photo prise lors de mon voyage de 18 jours en Inde. La vraie liberté c'est ça pour moi. Partir où je veux. Quand je veux. Le temps que je veux. Du grand bonheur!

Par Nathalie Genest

Étiquette