QUAND TU EN AS ASSEZ...

QUAND TU EN AS ASSEZ...

Es-tu essoufflé par bouts de recevoir toutes ces informations, toutes ces mises en garde, toutes ces consignes qui viennent chambouler notre quotidien et nous demander de nous adapter rapidement et fréquemment à des situations qu’on n’avait vraiment pas prévues?

 Il y a de ces matins où j’aurais juste envie de retrouver ma vie d’avant… avant que ce virus fasse son apparition en nos terres et que nos vies soient mises sur pause. Avant qu’on me retire ma liberté. Avant qu’on m’impose une façon de vivre et de gérer mon quotidien…

 Il y a de ces matins où j’aurais juste envie de faire ma valise et de partir loin, très loin! M’évader… me retrouver sur une île déserte seule avec moi-même (et assurément quelques livres à lire) afin de n’avoir rien d’autre à gérer…

 Mais la réalité, c’est que ma liberté totale, je ne la retrouverai pas si tôt. Ce n’est pas demain matin la veille où je sortirai mon passeport et aurai le grand bonheur de le voir se faire estampiller pour une destination découverte… Non, ça n’est pas la réalité présentement.

 Par contre, si je détourne légèrement mon regard, si je change mon focus de place, je m’aperçois que je vis un autre style de liberté. Je réalise que je bénéficie de temps que je n’avais pas auparavant. Je prends conscience que chaque jour, malgré le fait que je ne puisse ni voir mes amis, ni faire de sortie, ni côtoyer ma famille, ni découvrir le monde en voyage; je peux créer encore et toujours! J’ai ce privilège immense de choisir, à chaque matin, de quoi j’ai envie que ma vie soit faite et d’ajuster mes actions en cohérence avec ces choix. C’est à moi que revient la responsabilité d’accepter cette réalité et de l’utiliser à mon avantage, ou de continuer de me battre à contre-courant, de m’épuiser à me braquer contre des événements sur lesquels je n’ai aucun pouvoir; et ne rien construire de nouveau.

 Chaque jour, malgré que certains soient plus sombres que d’autres, je travaille à trouver quelque chose de beau, de bon ou de bien. Je place intentionnellement mon attention sur les petites choses, aussi délicates et discrètes soient-elles, qui me font du bien. Ma fille qui m’adresse un sourire de reconnaissance. Les chauds rayons du soleil (que l’on voit enfin!) qui caresse ma peau. Le chant des oiseaux qui m’invite à prendre part à la vie. Le regard de mon chien qui me démontre toute son affection et sa loyauté. Mes plantes qui continuent de grandir et déployer leur beauté. Ma maison qui m’offre un endroit sécuritaire et chaleureux. Ma cuisine qui me permet de me nourrir convenablement. La technologie qui me permet de voir mon monde par vidéo et de s’écrire en temps réel. Mon conjoint qui m’offre un massage après une longue journée. Mon lieu de résidence qui m’offre de l’espace, de l’air pur et la nature! La liste pourrait être très longue! Jamais une journée n’est complètement négative et sombre! Jamais… Il y a toujours du positif quelque part. Il s’agit de le voir…

 Toutefois, par moment, une douce main tendue pour nous aider à changer notre point focal est nécessaire. C’est là une partie de ma mission. T’accompagner dans ce chemin qu’est la vie et qui n’est pas toujours droit, pas toujours agréable…mais qui vaut toujours la peine! Et c’est aussi la mission de E=MC2.  Voilà pourquoi je suis si enchantée d’y collaborer. Ici, on veut te parler des vraies choses. On veut te faire savoir que tu n’es pas le seul à en avoir assez d’être confiné! On veut que tu saches que tu es normal lorsque tu te lèves un matin et que tout ce que tu as en tête, c’est de prendre tes clés, un café, et de rouler loin… On veut te rassurer. On veut partager avec toi la vie telle qu’elle est, sans mettre de lunettes roses et te faire de fausses promesses; mais avec la conviction profonde qu’ensemble, on possède une richesse et une force inébranlables.

 Et sur ce parcours, tu obtiendras par moments des outils, des trucs, de l’encouragement, du soulagement, de la légèreté, de l’espérance et surtout de la compassion. Parce qu’entre êtres humains, c’est ce qui importe le plus! Savoir accueillir l’autre sans jugement, dans sa vérité et son essence. Se tendre la main pour ensemble avancer vers les plus beaux sommets et admirer ensuite le chemin parcouru…

 Alors, as-tu envie qu’on soit la douce main qui t’es tendue?

 Par Nathalie Genest

Étiquette